Flux RSS

Aucun URL de fil RSS fourni


Insolite PDF Imprimer Envoyer

Pourquoi ces drôles de noms ?

C’est la question que nous posent souvent les visiteurs.  Pourquoi les confitures s’appellent-elles comme ça, d’où viennent les noms un peu bizarres de ces étiquettes ?

En vérité, les explications sont toutes simples…

 

La confiote de la Anne (framboises) : Anne est mon épouse, et la framboise est son pêché mignon !

 

La confiote du soleil (framboises-lavande) et la confiote du ruisseau (framboises-menthe) : la lavande est une plante qui apprécie les lieux ensoleillés, alors que la menthe préfère pousser près de l’eau…

 

La confiote du confiseur (framboises-caramel) : rappelez vous combien il était agréable, à l’époque de votre enfance, de pousser la porte d’une boutique pour acheter un ou deux caramels mous…

 

La paysanne (framboises-mûres) : la framboise et la mûre sont cultivées, mais elles poussent aussi à l’état sauvage en Auvergne. Elles font partie des fruits de notre pays !

 

La rubis (fraises-framboises-groseilles) : trois fruits rouges, un joyau de la nature !

 

La confiote des ronces (mûres): attention à ne pas se piquer les doigts en ramassant les mûres !

 

La confiote du verger (coings) : contrairement aux petits fruits rouges, le coing pousse sur un arbre. Comme la pomme et la poire, c’est un fruit du verger.

 

La confiote du Tonin (fraises) : Tonin est le diminutif d’Antonin, l’aîné de nos deux enfants. Et ce gourmand est un grand amateur de fraises !

 

La confiote de la Naïsse (coings-framboises) : quand est née Naïsse, notre cadette, la plupart de nos confitures étaient déjà nommées. Nous avons donc attribué son prénom à notre toute dernière création, en espérant qu’elle l’appréciera…

 

La confiote du Marcel (fraises-thym) : quoi de plus emblématique que le prénom de Marcel Pagnol, l’un de nos auteurs favoris, pour désigner une confiture au thym, plante originaire de sa chère Provence ?

 

La noiraude (mûres-cassis) : inutile de préciser quelle couleur on obtient en mélangeant ces deux baies…

 

La confiote des cabosses (framboises-chocolat) : la cabosse, fruit du cacaoyer, est à l'origine du chocolat qui se marie très bien avec les fruits rouges.

 

La K6 (cassis) : Un titre codé pour un fruit délicieux

 

La confiote d'Adam (framboises-pommes) : Adam et le fruit défendu... Une histoire savoureuse !

 

La moins que rien (prunes) : Est-ce que cette confiture compte pour des prunes ?

 

La chérie (cerise) : un anglicisme, ou un amour de cerise ?

 

La diaphane (gelée de groseilles) : ce bocal laisse la lumière le transpercer, en s’habillant d’une jolie couleur pourpre…

 

La violine  (gelée de framboises-mûres) et la rougeaude (gelée de framboises-groseilles) : là-aussi, tout est dans la couleur.

La Florette (gelée de groseilles-thym) : quand on parle de thym, on pense à Pagnol, mais aussi à son héros Jean de Florette...

La cramaillotte (gelée de pissenlit) : c'est le nom traditionnel de cette gelée

La confiote de Bacchus (gelée de raisin) : Bacchus, dieu romain des vignes et du vin, s'est caché dans ce bocal !

 

 

 

 

 

 

Newsflash